La place de la Parole dans la vie du Chrétien

 

 

La Parole de Dieu est pour le chrétien sa nourriture, rien de moins, Christ lors de sa tentation au désert à répondu à l’ennemi en affirmant de vive voix « Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Matthieu 4.4).  Notons premièrement qu’il connaissait la Parole en disant « Il est écrit ». En suivant son modèle, à titre de disciple il est fondamental pour un chrétien de faire comme le maître et de connaître la Bible.  L’autre élément important est le sujet de sa citation : La Parole de Dieu est ce qui nourrit le croyant.  C’est elle qui le fait vivre.  Sans la Parole de Dieu, nous ne pouvons croître et nous fortifier en Christ.

 

 

Les Écritures font une œuvre dans la vie du chrétien.  Paul dans la lettre qu’il adressa à Timothée en résume très bien son action, il dit «Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,  afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.» (2 Timothée 3.16).  Il affirme dans ce verset que les Écritures sont soufflé par Dieu, en grec nous lirions l’expression theopneusie qui démontre très bien que les Écritures ont été littéralement soufflé par Dieu aux hommes qui l’ont écrites, c’est ce que nous nommons l’inspiration des Écritures.  C’est pourquoi nous pouvons affirmer sans hésitation que cela est la Parole de Dieu.

 

Les Écritures ont pour mandat de :

 

 

Dés le début de l’histoire de l’Église nous pouvons constater la place du message de la Parole de Dieu. En Actes 2.42 il est dit de l’Église naissante quelle persévérait dans l’enseignement des apôtres.  Plus loin toujours dans le livre des Actes nous retrouvons ce qui pour nous est un modèle, les disciples de la ville de Bérée qui «reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient  chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Actes 17.11).

 

En parcourant les Épitres plusieurs passages nous enseignent sur la place que la Parole de Dieu doit avoir dans nos vies de disciples.  Un des éléments importants de la Parole est que pour chaque disciple elle est notre unique arme offensive.  Il est dit d’elle qu’elle est l’épée avec laquelle nous devons riposter face aux attaques de l’ennemi.  Faisons comme Christ au désert et répondons à ses attaques en citant les Écritures.  

 

En Colossiens 3.16 il est écrit :


« Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous  et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes,  par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos  coeurs sous l’inspiration de la grâce »

 

 

 

La Parole doit être toujours présente en abondance dans nos vies.  Elle doit être l’objet de nos réflexions, de nos méditations et de nos discussions.  Nous pouvons en pensant à elle en faire des chants qui glorifieront Dieu.  Tout comme Josué nous devons médité la parole dans nos cœur nuit et jour (Josué 1.8).  

 

Nous pouvons prendre comme modèle ce que l’Éternel demanda à Israël lors de la fuite d’Égypte.

 

Ecoute, Israël! l’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel. Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et  de toute ta force.  Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton coeur.  Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans  ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu  te lèveras.  Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des  fronteaux entre tes yeux.  Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

Deutéronome 6.4-9

 

 

 

Il faut que la Parole de Dieu soit présente dans nos vies et que nous prenions tous les moyens possibles mis à notre disposition afin que nous nous nourrissions des Pensées de Dieu.

 

Finalement, prenons soin de considéré sérieusement ce qui est écrit en Jacques 1.22-25 :

 

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous  trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.  Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est  semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,  et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.  Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de  la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux,  mais se mettant à l’œuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

 

Ma prière pour chacun de nous qui lisons ses versets est que nous soyons de ceux qui se retrouve heureux dans leur activité étant guidé par la Parole de Dieu.

 

 

Écrit par Sylvain Bigras

www.toisuismoi.ca

22 avril 2007